Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2008 1 24 /11 /novembre /2008 19:52

 

 

ÉPILOBE A FEUILLES ETROITES OU EPILOBE EN EPI

 

 

L'épilobe en épi se nomme également « laurier de Saint Antoine ». C'est une des plantes symboliques des montagnes.

 

Elle pousse rarement toute seule ; on en trouve des bosquets entiers très touffus. Cela vient du fait qu'elle se reproduit très facilement par ses tiges souterraines que l'on appelle des rhizomes. (Plante vivace à souche rampante). L'Epilobe a un très grand pouvoir colonisateur et s'installe très rapidement sur les talus des routes forestières, les coupes, où il est souvent accompagné par les framboisiers.

 

 

Sa tige varie de 50 à 200 cm, il possède des feuilles alternes, lancéolées, à revers pâle. Il a une inflorescence en grappe. Floraison de juin à septembre.

 

 

   

 

 

 

L'épi fleurit de bas en haut: chaque fleur s'ouvre environ deux jours, puis se fane tandis qu'éclosent les fleurs supérieures. Les Bourdons se dirigeant dans le même sens peuvent d'abord déposer le pollen apporté sur les fleurs avancées au stade femelle, et assurer la fécondation croisée, puis se charger du pollen des fleurs d'en haut plus jeunes.

 

Le fruit est une longue gousse étroite, qui éclate à maturité et dévoile des poils plumeux, soyeux attachés aux graines.

 

L'Epilobe possède de nombreuses propriétés : il est astringent, émollient, vulnéraire, hémostatique et anti-inflammatoire. La racine présente une saveur douceâtre, et la moelle des tiges est sucrée. Presque toute la plante est comestible. Les jeunes pousses et les feuilles se consomment crues en salade ou cuites en légumes. Les feuilles séchées servent à préparer un thé (en Russie), et les fleurs sèches s'utilisent en infusion.

 

 

 

 

Les anciens utilisaient les aigrettes pour fabriquer des mèches pour leurs chandelles.

 

L'épilobe en épi est une plante à haut potentiel nectarifère. Son développement habituel en vastes peuplements est particulièrement favorable à la réalisation de miellées. Le miel récolté est légèrement verdâtre et d'excellente qualité gustative.

Partager cet article

Repost 0
Published by le petit montagnard - dans FLORE
commenter cet article

commentaires