Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2008 6 29 /11 /novembre /2008 16:32

 

 

Le lierre commun

Hedera helix

Plante grimpante ligneuse

  

 

Le lierre a plusieurs significations et il est l'objet de plusieurs légendes selon les pays.

 

En Égypte, il symbolisait la vie éternelle, puisqu'il peut vivre jusqu'à 400 ans.

 

En Grèce, on a associé le lierre au Dieu Dionysos, le fils de Zeus. Lors d'une apparition de Zeus accompagnée de tonnerre et d'éclairs, Dionysos avait été protégé par du lierre. Il porta par la suite une couronne de lierre.

 

Chez les Romains, le lierre était dédié au dieu de la vigne Bacchus et consacré à la gloire des poètes, mais également des buveurs.

 

Au Moyen-Âge, le lierre symbolisait l'amitié chevaleresque et la fidélité jusqu'à la mort. On attribua même à ses feuilles le pouvoir de protéger les hommes contre les envoûtements.

 

Dans la symbolique des plantes, le lierre est l'emblème bien connu de l'attachement. La tradition populaire lui fait dire : «Je meurs où je m'attache.» 

  

Les lierres grimpent en s’attachant au support par des racines adventives situées tout au long de leur tige. 

 

Il est un des rares végétaux indigènes à conserver ses feuilles en hiver.

 

Le lierre commun est un arbuste à feuilles persistantes, rampant sur le sol puis grimpant le long des murs ou des arbres qu'il rencontre, pouvant aller jusqu' à 20 mètres de haut.

 

Ses fleurs sont regroupées en ombelles sphériques, avec un doux parfum.

 

Il préfère les sols meubles, riches en nutriments, alcalins ou acides et supporte l'ombre.

 

Il est original par le fait qu'il fleurisse en octobre, saison où les arbres et arbustes sont en fruits, et qu'il fructifie en mai quand ceux-ci sont en fleurs. Cette originalité permet au lierre de développer ses fruits en pleine lumière à un moment où l'arbre tuteur n'a plus ses feuilles.

 

 

 

La floraison automnale est une aubaine pour les insectes (abeilles, mouches, papillons...) qui trouvent rarement des fleurs à butiner en cette saison tardive. Rares sont les animaux qui se nourrissent de ses feuilles. Aussi restent-elles intacts à la fin de l'hiver, ce qui n'est pas pour déplaire aux oiseaux (merle, rouge-gorge...) qui s'y cachent pour nidifier.

 

 

 

Le lierre est bien une plante grimpante et non un parasite. L'arbre n'est utilisé que comme support. Cependant les éléments nutritifs puisés dans le sol par le lierre ne profitent pas au tuteur. Il s'agit donc plutôt d'une concurrence.

 

 

 

Il est utilisé en cataplasme pour calmer les rhumatismes et les névralgies, c'est aussi un remède miracle contre la cellulite. Toujours en usage externe il soigne les rhumatismes, les troubles de la circulation des jambes, les coups de soleil et rage de dent. De plus,  le lierre serait vermifuge, fongicide et ferait baisser  la fièvre. On utiliserait les feuilles pour assombrir  la chevelure.

Partager cet article

Repost 0
Published by le petit montagnard - dans FLORE
commenter cet article

commentaires