Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2008 1 01 /12 /décembre /2008 19:47

 

 

 

 

 

La mer de nuages

 

La mer de nuages est un phénomène fréquent en automne et en hiver et se produit surtout sur les Préalpes et les grandes vallées même si aucune vallée n'est à l'abri.

 

La mer de nuages sont des nuages d’origine thermique : ils caractérisent les temps calmes à forte inversion thermique.  

 

 

Une mer de nuages est une masse nuageuse compacte et uniforme de 200 à 500m d'épaisseur, se situant le plus souvent entre 800 et 1500m. Au-dessous il fait froid et gris, au-dessus il fait doux et ensoleillé...

 

Elle peut persister plusieurs jours en hiver dans les vallées. Elle est parfois détruite par la turbulence thermique au milieu du jour et se reforme au court de la nuit.

 

Par temps calme et hivernal, le rayonnement est important la nuit, l'air se refroidit en basses couches, l'air froid, plus lourd, descendant des montagnes.

 

Cet air froid et lourd stagne alors au fond de la vallée. Tout dépend alors du taux d'humidité de la masse d'air. S'il est suffisamment important, il se créé un contraste entre la couche supérieure et la couche inférieure.

 

1er cas - mer de nuages avec de l'air froid en altitude (moins fréquent car l'air très froid est généralement sec sur les Alpes) : Il fait froid en vallée mais encore plus froid en altitude. Il y a contraste thermique, l'humidité de la couche inférieure se condensant au contact de l'air froid de la couche d'altitude.

 

Dans ce cas de figure, la mer de nuage est peu épaisse et fragile.

 

2ème cas - mer de nuages avec de l'air doux en altitude (cas le plus fréquent avec un phénomène parfois tenace) : après quelques jours (ou heures) de temps calme, l'air froid s'est accumulé en vallée. Il peut alors faire assez beau.

 

De l'air doux (mais toujours calme) arrive doucement par dessus, sans vent, d'ou contraste thermique traditionnel : l'humidité de l'air doux se condensant au contact de l'air froid. Mais contrairement aux nuages "traditionnels" l'air chaud est au dessus de l'air froid. C'est ce qu'on appelle une inversion de température. La différence de densité des 2 masses d'air empêche le mélange.

 

A NOTER: il fait plus froid juste à la limite supérieure de la mer de nuages qu'à la base des nuages.

 

La mer de nuages est donc un phénomène ténu qui dépend du degré d'humidité et de la différence entre les températures des couches inférieures et supérieures. La prévision précise de ce phénomène est délicate (durée, altitude, épaisseur) même si l'on identifie facilement des situations propices (radoucissement + anticyclone).

 

 

AVEC... 

 

 

 

SANS... 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by le petit montagnard - dans NATURE et HOMMES
commenter cet article

commentaires