Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2008 1 01 /12 /décembre /2008 20:35

 

 

Panier en osier

 

 

Extrait de la chanson du vannier  

 

 

« Vous serez le panier plein de fraises vermeilles 

 

Que les filles s'en vont cueillir dans les taillis. 

 

Elles rentrent le soir, rieuses, au logis, 

 

Et l'odeur des fruits mûrs s'exhale des corbeilles. »  

 

……… 

 

 

Les personnes sachant fabriquer les paniers en osier dans nos montagnes se font de plus en plus rares, mais ils en existent encore quelques uns… 

 

Le métier de vannier trouve ses racines dans la nuit des temps. 

 

Je ne vous donnerais pas le mode d’emploi mais quelques éléments primaires. 

 

Il faut donc tailler l’osier à la fin de l’automne, la récolte s'effectue en hiver, pendant l'arrêt de la végétation, lorsqu'il n'y a plus de feuilles, après la descente de la sève. 

 

Constituer des fascines (assemblage de branchages) en respectant le plus possible la longueur et la grosseur des brins. Cette distinction est importante pour faciliter la fabrication des paniers. En effet, les plus gros branchages serviront à l’élaboration de la base et de la hanse, et les plus fins et longs permettrons de faire le tissage. 

 

Une fois les fascines réalisées il faut les laisser sécher un an, elles ne seront utilisées que l’année suivante. Faire un panier avec de l’osier vert, rendrait un panier déformé et fragile.

 

Avant de commencer le panier il faut faire tremper l’osier de l’année précédente deux à trois semaines dans l’eau. En général les habitants le laissaient dans le bac du lavoir du village.

 

Enfin, pour éviter que l’osier ne sèche trop vite durant la réalisation il fallait fabriquer le panier dans un endroit frais.

Partager cet article

Repost 0
Published by le petit montagnard - dans NATURE et HOMMES
commenter cet article

commentaires

Aubry Vannerie 28/03/2013 15:50


C'est malheureusement une pratique qui se perd, mais la vannerie vit encore ! On peut trouver dans chaque département des stages de vannerie pour apprendre à créer corbeilles et paniers en osier,
en toute convivialité ! Les techniques et la tradition de la vannerie continuent donc de se transmettre en France. Il faut également noter que des villes comme Nîmes ou Vallabrègues organisent
régulièrment, voire chaque année, des fêtes de la vannerie où des dizaines de vanniers viennent exposer leur savoir-faire.