Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2009 2 23 /06 /juin /2009 14:15

L'Ail des ours ou Ail des bois

(Allium ursinum)


 

L'Ail des ours vient du celtique all : brûlant et du latin ursus : ours.

C'est une plante herbacée vivace de la famille des Alliacées.

On la trouve partout en France sauf en région Méditerranéenne et jusqu'à 1800 m d'altitude.

C'est une plante sociale qui forme de vastes colonies dans les sous-bois frais et ombragés ou le long des ruisseaux, à fleurs blanches de 20 à 50 cm de hauteur.




Lorsque son feuillage est légèrement froissé, elle dégage une forte odeur - caractéristique - d'ail.

Les feuilles apparaissent en février mars et les fleurs d'avril à juin.

La période de la récolte se termine avec les premières fleurs.

L'odeur et/ou le goût dégoûterait les herbivores de la manger.

L'ail des ours est une plante très ancienne car on a retrouvé des pollens dans des fouilles préhistoriques.

 

Principes actifs :

 

Elle est très riche en une huile essentielle sulfurée et également en vitamine C.

Elle possède du magnésium, fer, elle purifie le sang, facilite la digestion, fait baisser la tension artérielle et prévient de l'artériosclérose, elle est vermifuge et dépurative, en quelque sorte, c'est une plante bénéfique pour la santé.

 

Propriétés : Dépuratif, rubéfiant, hypotenseur, antiseptique, anthelminthique.

 

Utilisations :

 

On utilise le bulbe dans des : teintures, sirops, décoctions, jus, cataplasme de pulpe, essences.

 

Alimentation :

 

On peut manger son bulbe et ses feuilles comme légume ou condiment. Il est excellent cru dans les salades. Ses feuilles se préparent sous forme de pesto, soupe ou comme épice dans des salades, des tisanes. On peut le cuire comme des épinards, le consommer sur des tartines avec du séré, ou encore dans du yaourt nature. On en fait enfin un beurre assaisonné pour les grillades.

Il est conseillé de l'utiliser de préférence cru pour préserver la vitamine C.

Conservation de l'ail des ours: hâcher 100 grammes de feuilles avec 1 cuillérée à café de sel et 10 cl d'huile d'olive, mélanger et mettre le tout dans un petit bocal puis combler avec de l'huile, mettre au frais.

 

Thérapeutique :

 

L'ail des ours est une plante médicinale très ancienne connue des Celtes et des Germains. On en a retrouvé des restes dans des habitations du Néolithique. Depuis quelques années, elle a retrouvé une popularité du fait de sa haute teneur en vitamine C et de ses propriétés amaigrissantes.

L'essence est utilisée comme rubéfiant en cas de rhumatismes et comme désinfectant de l'atmosphère intérieure.





 

 

 

Attention : Avant floraison, l'ail des ours peut être confondu avec le muguet de mai ou le Colchique d'automne, qui sont tous deux très toxiques (et même mortel). La distinction peut facilement se faire grâce à l'odeur aillée dégagée par les feuilles froissées de l'ail des ours uniquement.

 

 

 

 

 

 




Partager cet article

Repost 0
Published by le petit montagnard - dans FLORE
commenter cet article

commentaires

jean 28/06/2009 18:53

bonsoirEt bien j'avais déjà vu cette plante, sans rien connaître d'elle...AmitiésJean

....=O_O=..... 24/06/2009 08:41

hello merci pour toutes ces photos....jolie fleur en fin de compte !!! j'espère que tu vas bien...bonne journée