Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 18:17

LE PAS DU ROC

 

 

 

pas du roc du dessus(Large)

 

 

Le Pas du Roc est situé en Maurienne sur la commune de Saint Martin la Porte, à mi-chemin entre St Jean de Maurienne et Modane.

Son point culminant se situe à 975m pour un dénivelé d’environ 280m.

 

Le pas du Roc est avant tout un vestige géologique, c’est un verrou glaciaire avec son tout petit lac qui apparaît et disparaît au gré des saisons et des conditions climatiques.

 

 

 

lac sec(Large)

SAVOIE 4554 (Large)
 

 


Les photographies du lac plein d'eau m'ont été gracieusement offerte par Gérard Despalles dont je vous laisse découvrir ICI ses randonnées en Maurienne.


SAVOIE 4557 (Large)

 

Lorsque les glaciers ont fondu et qu’ils ont rencontré une roche plus résistante, il est resté des surélévations. Ces surélévations  qui barrent la vallée sont des verrous glaciaires.

D’après la carte géologique le pas du Roc est formé de nappes sédimentaires du TRIAS :

 

-         Au pied des argilites et dolomies

-         Au milieu des shistes et dolomies

-         Au sommet des calcaires a silex gris.

 

 

 

 

pas du roc coté modane(Large)

 

 

L’unique passage en fond de vallée au pied du Pas du Roc est un goulet qui regroupe dans un même sillon la route nationale, la voie ferrée, l’autoroute et l’Arc.

Un cas typique de la capacité d'adaptation de l'homme sur milieu naturel.

 

 

 

goulet pas du roc(Large)

 

 

 

Le Pas du Roc est également d’une grande richesse botanique :

Il est inscrit ZNIEFF (zone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique) 1 n° 73403901 « Pas du Roc », et ZNIEFF 1 de 2e génération n° 73000033 « Pelouses sèches du Pas du Pas du Roc ».

Dans son compte rendu du 24 mai 2003  sur La flore du Pas du Roc, Mr Thierry DELAHAYE botaniste au Parc national de la Vanoise (PNV) a listé des plantes observées.

Il dresse une comparaison des inventaires historiques et actuels et révèle que les deux tiers des espèces sont encore présentent sur le Pas du Roc.

Pour les personnes intéressées par les milieux de pelouses sèches je vous laisse consulter ce document à partir de la page 12 en ce qui concerne le Pas du Roc : ICI

 


 

 

pas du roc coté st jean(Large)

 

Mais le Pas du Roc n’est pas seulement une richesse géologique et botanique il est aussi un lieu chargé d'histoire...

Il fut un excellent poste d'observation durant la seconde guerre mondiale.

De nombreux BLOCKHAUS témoignent de cette époque.

 

 

 

porte blocos(Large) blocos 4(Large) 

 

 

 

 

blocos 2(Large)

 

 

 

 

blocos 3(Large)

 

 

 

Mon article ne serait pas complet si je ne mentionnais pas mes copains les bouquetins.

Le Pas du Roc est devenu l'habitat annuel de ces bovidés.

Je vous laisse les admirer chez Patrick ICI et chez Alexandre ICI




Partager cet article
Repost0

commentaires

F


Votre page sur le Pas du Roc est très bien faite, je vais pouvoir montrer ce bel endroit à une amie botaniste.


Je sillonne la région pour découvrir de nouvelles espèces végétales . Cette année j'ai choisi de le faire le plus possible par le train. A St Michel de Maurienne je trouve de
nombreux chemins qui me permettent de  rejoindre agréablement les hameaux et le Pas du Roc. Une première visite juste après le passage des moutons en transhumance avait été décevante,
tout était piétiné... Cette semaine une contre-visite m'a donné 3 plantes inédites sur mon blog végétal.



Répondre
L


Je vous remercie Foise et je suis très heureuse de votre découverte sur le Pas du Roc, il est vrai que c'est un bel endroit et c'est le paradis des bouquetins aussi.



H


On en prend plein les yeux, ta région est magnifique. Bonne fin de semaine et gros bisous du vieux sorcier 



Répondre
:


ah Pâques.......les oeufs et le chocolat pour les enfants seulement ...j'espère que tu vas bien ainsi que toute ta famille.....@ bientôt....



Répondre
J


Une Joyeuse Pâque...  A nos Montagnards !!!!



Répondre
:

il chausse du combien......? je plaisante......et comment vas-tu ?


Répondre